jeudi, 27 avril 2017|

4 visiteurs en ce moment

 

Desquesnes Jacky, De l’élève au citoyen : les enjeux du parcours civique , Ecole, collège, lycée

Desquesnes Jacky, De l’élève au citoyen : les enjeux du parcours civique , Ecole, collège, lycée, SCEREN / CNDP-CRDP, 2011

Pourquoi un tel ouvrage ?
Contrairement à la géographie ou à l’histoire, l’éducation civique est un enseignement non identifiable à un département universitaire, bien que mobilisant des savoirs présents à l’université (les sciences politiques ou le droit, entre autres). D’une manière générale, la formation continue y a souvent pris le sens d’une formation initiale au cours de laquelle les stagiaires découvraient des contenus scientifiques jamais travaillés auparavant. Cette particularité n’était pas sans conséquence :
l’interrogation pédagogique y a parfois précédé la réflexion sur les notions ou les concepts.

Cette publication vise donc à éclairer les enseignants, les candidates et les candidats aux concours de recrutement sur les grandes caractéristiques de ce qui constitue, de fait, une discipline scolaire.
Elle se veut une synthèse commode permettant de mieux lire et de mieux mettre en oeuvre les programmes.

L’expérience montre, en effet, que l’on ne peut enseigner efficacement l’éducation civique en ne se fondant que sur la connaissance du programme, surtout si l’on ne replace pas ce dernier dans la continuité d’apprentissages définie par le parcours civique. Bien plus, pour lui donner son vrai sens, il faut pouvoir situer la formation du futur citoyen dans son évolution, en percevoir les attentes et les difficultés spécifiques, tenir compte des idées préconçues que les élèves ont souvent sur les
sujets traités et s’adosser à des savoirs suffisamment solides.

L’ouvrage tente donc de présenter les fondamentaux de l’éducation civique en se référant à son histoire, à sa légitimité intellectuelle et institutionnelle, aux interrogations pédagogiques qui lui sont propres. Il présente aussi quelques éléments de contenu et une réflexion sur les démarches. Enfin, il insiste tout particulièrement sur les questions de posture enseignante. Dès Jules Ferry, en effet, cette dernière se voit assigner une double contrainte : la neutralité (loin de tout prosélytisme personnel) et l’engagement (dans la transmission des valeurs de la République). Cette tension met particulièrement en jeu l’éthique professionnelle et la responsabilité pédagogique. La complexité de l’éducation civique, son caractère parfois sensible, peuvent conduire à la frilosité voire au scepticisme. Cette publication a aussi pour ambition de fournir aux enseignants des raisons de conforter en ce domaine leur motivation professionnelle.

Jacky Desquesnes

Télécharger la table des matières

 
A propos de Education à la citoyenneté et au droit
Le site Citoyenneté et droit de l’Académie de Créteil Directeur de publication : Anne-Marie HAZARD-TOURILLON, IA-IPR d’histoire-géographie Webmestre : Annabelle PAILLERY Académie de Créteil
En savoir plus »